Les champs d’applications de la sophrologie

La sophrologie est une méthode pleine de force car elle s’applique à tous les domaines de la vie.

Pendant longtemps, la sophrologie a été utilisée dans le cadre médical. Cela est dû à son histoire...

La sophrologie a été inventée en 1960 par Alfonso Caycédo, neuro-psychiatre qui, exaspéré par la violence des traitements infligés aux malades (coma insulinique, électrochocs...) de l'époque, s'est intéressé à des méthodes plus douces comme l'hypnose, la psychologie, auxquelles il a associé tout le savoir-faire traditionnel du yoga, du zen et du bouddhisme. Cela a permis à la sophrologie de devenir une technique unique en son genre alliant bien-être du corps et de l'esprit et surtout sans tomber dans les travers sectaires.

La sophrologie est à présent utilisée dans tous les domaines de la vie : développement personnel, travail, sport, éducation, monde artistique... Voici quelques exemples concrets d’application de la sophrologie :

Les phobies

Des millions de français sont phobiques (phobies sociales, phobies animales, phobies situationnelles) mais aujourd'hui, on peut s'en libérer !
 
La peur est une émotion à l'origine nécessaire pour la survie de l'homme. La peur devient phobie lorsqu'elle devient envahissante, handicapante, irraisonnée.
Généralement, les phobiques attendent que leur phobie devienne insupportable pour se faire aider...
 
La sophrologie est une solution douce, naturelle et qui vient, en complément de traitements et/ou d'accompagnement psychologique, vous aider à gérer la phobie. La sophrologie vous permet d'apprendre à maîtriser les facteurs déclencheurs, les crises d'angoisse ou de panique que la situation phobique déclenche.
 
La sophrologie vous permet de vous décontracter, d'apprendre à prendre du recul mais aussi à retrouver de l'estime de soi et de la confiance en soi car la phobie est un véritable enfermement psychologique : la peur prend totalement possession du corps et de l'esprit et fait vivre l'enfer aux phobiques.
 
Aujourd'hui, avec la sophrologie, vous pouvez vous en sortir ! La sophrologie vous offre douceur, délicatesse, respect de votre rythme tout en étant efficace !
 
N'attendez plus d'être au plus mal pour vous débarrasser de votre phobie. Libérez-vous et dites adieu à cette prison grâce à la sophrologie !

La sexualité

La sexualité n'est plus un sujet tabou, dont il ne faut absolument pas parler.

Les troubles de la sexualité concernent autant les femmes que les hommes et la sophrologie est là pour donner des bases saines et durables aux individus, aux couples.

Les études scientifiques prouvent que le plaisir de l'acte sexuel est bénéfique non seulement pour le corps dans son entier mais aussi pour le cerveau et le moral. Et dans notre société actuelle, il est important de vivre mieux et de pouvoir s'offrir de vrais moments de bien-être avec son partenaire.

Les questions les plus souvent soulevées sont liées à la fatigue et à la perte de libido, voire à la perte de féminité ou de virilité, à l'excès de pornographie dans notre société, aux images de plus en plus érotisées que nous voyons, etc... ce qui finalement augmente la pression sur les individus...!

Fatigue, stress, pression sociale : les envies s'épuisent et on perd contact avec notre propre corps. Il faut alors pouvoir retrouver un juste équilibre entre vie professionnelle et vie privée, vie sexuelle. Ne pas avoir honte de "la panne" et en parler à des professionnels pour évacuer le stress et retrouver de l'estime pour soi et de la confiance en soi. Chacun vit sa sexualité à sa manière et la sophrologie vous permet de mieux écouter votre corps.

Le sophrologue intervient pour vous aider à trouver vos solutions pour faire face aux troubles du plaisir ou du désir.

Le sophrologue intervient également en cas de dépendance sexuelle en parallèle d'un accompagnement médical.

A chaque problème sa solution et à chaque personne, ses solutions !

L'adolescence

L'adolescent : il n'est plus enfant. Il n'est pas encore adulte. Il cherche sa place, sa légitimité. Il cherche aussi à comprendre tout ce qui se passe dans son corps : du fait de changements hormonaux, l'adolescent connait des transformations physiques, psychiques et psychologiques. Ce n'est pas une période facile, ni pour lui, ni pour son entourage.

C'est également la période de toutes les premières tentations : premiers amours, premières relations sexuelles, première cigarette ou premier joint...

Cette période, ses essais et ses conséquences plongent parfois l'adolescent dans des difficultés avec lui-même, sa famille, ses amis, le système scolaire : difficultés de compréhension voire conflits avec les parents, distance avec la famille, renfermement sur soi, mutilations, rejet de ce corps changeant, subir les moqueries voire le harcèlement d'autres jeunes, désintérêt pour les cours et malgré tout stress et pression car c'est aussi la période des enjeux scolaires...

La plupart des parents essayent de bien faire mais l'adolescence est difficile à gérer : une surprotection rend l'adolescent plus vulnérable. A contrario, l'excès d'autorité fagilise la confiance et le coatching freine son autonomie...

C'est sur tous ces aspects que la sophrologie peut intervenir : pour gérer les troubles de cette période, aider l'adolescent à trouver son identité, à s'affirmer en bonne intelligence, revenir à un état de mieux-être et se dire que ce n'est finalement qu'une période dans la vie.

La sophrologie aide aussi à se stabiliser par rapport aux éléments destabilisateurs : pulsions (sexe, alimentation...), phobie (dysmorphophobie, phobie sociale, phobie scolaire...), addictions (jeux, hyperconnectivité, drogues, tabac...)...

Le sophrologue, que ce soit en séances individuelles ou en séances collectives, au sein de centres de soins, d'établissements scolaires, d'associations, est là pour aider à passer le cap de la crise d'adolescence et à revenir à un état de bien-être.

En entreprise

Depuis des années, les entreprises - des multinationales aux PME / TPE - doivent faire face à des restructurations permanentes, des changements de politiques internes pour pouvoir répondre aux nouvelles attentes de la vie, pour s'aggrandir, pour s'adapter aux nouvelles technologies. Tout cela engendre une réorganisation du travail. Le coeur des entreprises - dirigeants, cadres et employés - peut alors souffrir de ces changements permanents : stress, fatigue chronique, irritabilité, baisse de la concentration, risques psycho-sociaux, troubles musculo-squelettiques...

La sophrologie vient répondre à ces besoins de gestion du stress, de stimulation de la concentration, d'aide à la prise de parole en public, de cohésion de groupe, d'adaptation au changement et de prévention des risques. Le sophrologue intervient alors à la demande des dirigeants, des DRH, de la Médecine du travail.

Les séances se font :

- soit au sein de l'entreprise, en groupe généralement,

- soit avec un employé en particulier, en individuel, au sein de l'entreprise, à domicile, ou en Cabinet.

En cancerologie

Les cas de cancer ne cessent d'augmenter malgré les recherches scientifiques qui avancent : cancer du sein pour les femmes, cancer de la prostate pour les hommes mais aussi, cancer du côlon, du sang, des poumons...

Selon le dernier Plan cancer, la sophrologie est reconnue comme soin oncologique de support. En effet, en parallèle des soins médicaux et supports psychologiques mis en place pour accompagner les personnes pendant les phases de traitement, la sophrologie vient en complément pour aider à gérer les douleurs, gérer l'annonce du diagnostic, gérer un corps changeant au fil des traitements mais aussi pour aider à se réapproprier son corps, à revenir progressivement à une vie professionnelle, une vie de famille, une vie intime.

La sophrologie est d'un grand soutien pour les malades. Mais on a tendance à oublier l'entourage, les aidants, le personnel soignant qui donnent énormément de leur personne, de leur temps, de leur énergie pour aider et soutenir les personnes atteintes de cancer.

Ainsi, le sophrologue intervient en séances individuelles ou au sein d’équipes pluridisciplinaires dans des centres de soins ou des associations de malades. 

Les personnes agées

La population française est vieillissante grace à des conditions de vie améliorées, l'avancée de la médécine... Mais cette situation présente un revers : les personnes âgées subissent davantage d'isolement et demandent davantage d'accompagnement social et médical.

La sophrologie est nécessaire aux personnes âgées pour leur permettre de mieux gérer les douleurs, lutter contre les troubles du sommeil, stimuler la vitalité et la mémoire. L'ennui est un fléau qu'il faut combattre au quotidien, surtout quand la personne est seule, sans activité, si elle a une perte d'autonomie... Il est important de stimuler et d'aider les séniors pour les maintenir alertes, sûrs d'eux et qu'ils ne subissent pas une baisse de leur propre estime.

C'est ainsi que la sophrologie s'associe naturellement aux accompagnements de lutte contre les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson) et vient en renfort d'autres activités telles l'art-thérapie, les sorties de groupes...

Le sophrologue intervient en séances individuelles, à domicile ou au sein des maisons de retraites, des services hospitaliers de moyens et longs séjours, dans les centres de soins, dans les EHPAD...

Afin de ne pas les épuiser et perdre leur attention, les séances durent en moyenne 45 minutes maximum.

Les enfants

L'enfance est considérée comme la "période de l'insouciance". On l'a tous entendu dire un jour par nos parents, nos grands-parents... Effectivement, c'est une période où l'on ne devrait avoir pour seule occupation que la découverte du monde à travers les jeux, la découverte des autres, de soi et profiter de cette insouciance.

Mais tout n'est pas toujours aussi évident et facile : le monde se complexifie pour les adultes mais aussi pour les enfants. Finalement, on attend de nos chères têtes blondes des performances scolaires : les adultes et le système éducatif mettent volontairement ou involontairement les enfants en challenge et concurrence permanents : faire mieux que le camarade, que le frère ou la soeur,... De plus en plus jeunes, il leur ai demandé de se projeter dans une idée professionnelle. Cela génère du stress, des inquiétudes et des angoisses... Selon des études, le stress infantile aurait d'ailleurs augmenté de 45% au cours des 20 dernières années.

Les enfants sont aussi très - voire trop - rapidement hyper-connectés : cela les stimule par certains côtés mais les fatiguent également d'un autre côté puisque leur attention est portée trop rapidement sur du virtuel, alors que jusqu'à un certain âge, il est important de les laisser dans le réel et de les laisser nourrir eux-mêmes leurs rêves. Cela les stresse, peut favoriser de l'hyper-vigilance et de l'hyper-activité.

La sophrologie animée de façon ludique et adaptée à l'âge de l'enfant, est un excellent moyen de les accompagner car elle agit directement sur les troubles psychologiques et comportementaux comme la timidité, l’excitation ou le sommeil mais aussi sur la prise de recul ou la sécurité affective.

A la demande parentale, le sophrologue intervient en séances individuelles. A la demande des établissements scolaires ou parascolaires, le sophrologue intervient au sein des écoles.

Pour rappel, avant 8 ans, la sophrologie est difficile à appliquer car l'attention qui lui serait demandée en séance serait trop importante. Néanmoins, même à partir de 8 ans, les séances sont plus courtes qu'avec des adolescents ou des adultes (45 minutes maximum au lieu de 1h / 1h15).

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.